blog

Ce “TRUC” en plus qui fait de toi un chanteur captivant et unique !

ce truc qui fait de toi un chanteur unique

Ce “TRUC” en plus qui fait de toi un chanteur captivant et unique !

 

Chanter, c’est magique, kiffant, addictif…

Mais chanter et en plus, donner THE frisson à ton public, c’est tellement plus fort, tellement plus puissant, gratifiant, passionnant, prenant, émouvant…

Et du côté du public, ça fait de toi un.e chanteur.euse fascinant.e, captivant.e, UNIQUE !

Je suis sûre que c’est dans cette direction que tu veux aller, hein ? Donner des frissons, des émotions.

Parce qu’au delà de tes prouesses vocales, aussi belles et spectaculaires soient-elle, elles ne feront jamais le poids face à la FORCE de l’interprétation d’une chanson.

Alors, si tu veux viser le centre de la cible, et toucher en plein coeur ton public, le secret ? Fais vivre des émotions à ton public.

 

le public est fan de toi

 

Voilà maintenant de nombreuses années que j'enseigne le chant et la technique vocale. Pendant ces années de pédagogie, j’ai eu le plaisir d'écouter de nombreux chanteurs, dans de nombreuses configurations, en cours de chant, sur scène, en studio d'enregistrement, avec des univers musicaux divers et variés, dans des structures multiples.

Et, au milieu des 12458 chanteurs et chanteuses qui ont fait frémir mes tympans, il y en a certains qui avaient ce brin de magie, cette singularité si particulière. (hormis le timbre de la voix, unique et propre à chacun)

Je te laisse deviner pourquoi…

Chanter, va bien au delà du fait de savoir reproduire des notes justes, dans un rythme précis, pour dessiner avec sa voix, une mélodie.

Tiens, connais-tu la différence entre la voix et les autres instruments ?  La réponse ?

La voix est le seul instrument qui défend un texte. Et oui !

Et qui dit TEXTE, dit sens, dit interprétation, dit émotion, dit expression, dit sensibilité.

Tu me suis ?

Et c’est bien là que se joue toute l’Histoire.

 

Ta chanson, c’est une HISTOIRE. Avec un début et une fin. Avec des péripéties, des chemins tortueux, des joies et des peines, des rebondissements, des virages à 180°. Bref, ça bouge. C’est vivant. Comme un scénario de film.

Et toi, en tant que chanteur.euse, tu es celui ou celle, qui raconte cette histoire à tes auditeurs, avec justesse et sincérité.

Pourquoi ?

Pour susciter la curiosité de ton public, pour leur donner envie de t’écouter jusqu’au bout, pour créer des nuances d’intention, pour leur transmettre des EMOTIONS.

Alors, peut-être que tu le fais déjà, mais que tu pourrais aller plus loin dans ton cheminement d’interprétation, en apportant plus de justesse ?

Peut-être qu’il te manque des clés pour te sentir plus libre d’oser ?

Peut-être que tu ne sais pas comment faire, ou par où commencer ?

Peut-être que tu as besoin de conseils pour comprendre Comment transmettre tes émotions à ton public ?

Commençons par…

 

Les points essentiels pour booster ton interprétation

Chanter, interpréter, mode d'emploi

De quoi parle ta chanson ?

  • Quand tu choisis d’interpréter une chanson, prends le temps de lire le texte plusieurs fois.

As-tu compris tous les mots ? As-tu compris l’histoire dans sa globalité, le déroulé ? Il peut parfois y avoir une double lecture. Des sens cachés. Rien ne t’empêche de faire quelques recherches sur le net pour avoir plus d’infos.

Si tu veux défendre un texte ou raconter une histoire, et que tu n’as pas compris une phrase, un paragraphe ou plus, bon courage pour l’interpréter avec conviction.  Donc, prends le temps que tu as besoin pour décrypter l’histoire dans sa globalité, puis dans chaque paragraphe ( couplets / refrains ), puis chaque phrase isolée.

Attache-toi au sens en priorité. Ton travail d’analyse sémantique est ultra important avant même de commencer à chanter une chanson. Comment peux-tu t’engager dans une intention si tu n’as pas compris le sens profond du texte ?

Une fois que tu auras fait ce travail de fourmi, tu pourras aborder ta chanson avec une nouvelle dimension, plus claire, plus juste, plus vraie.

 

 

  • Assure-toi que le texte de ta chanson / l’histoire, sont cohérents avec toi : ton âge, ton genre etc.

Il est bien évident que tu ne vas pas chanter la chanson des vieux amants, de Jacques Brel si tu as 18 / 20 ans. Un peu jeune, non ?  Quel vécu as-tu pour pouvoir raconter cette histoire ? Quelle crédibilité peux-tu avoir en chantant ce texte face à un public plus mûr que toi ? Si tu es en décalage total avec les paroles, je te conseille de changer de titre.

De même que chanter une chanson qui ne te parle pas, ne te permettra pas de l’interpréter avec suffisamment de poids et de recul. Etant peu convaincu.e, ton public le sera encore moins.  Aucun intérêt, si ce n’est de chanter des notes et du rythme sur une chanson totalement vide de sens et d’émotion.

Quand tu interprètes une chanson, va à l’essentiel. Ta crédibilité joue dans la justesse de tes propos.Ton intelligence artistique passe aussi par le choix d’une chanson, qui correspond à ton vécu, ton histoire, à ce que tu ES.

 

 

  • Et si tu chantes dans une langue étrangère ?

Le travail de l’interprétation sera le même, la phase de traduction, en supplément. ( Si tu pensais chanter une chanson en anglais, en espagnol, en italien ou en japonais … sans avoir à faire le travail d’analyse, c’est raté ! Genre, je comprends rien, eux non plus, c’est parfait ! ^^ )

Un conseil :  Chante ce que tu comprends, sinon, oublie !  ( oui je suis un peu cash parfois, mais … C’est pour ton bien 🙂)

Chanter dans sa langue maternelle est une option à privilégier. A adopter je dirais même !

En bonus, tu évites d’écorcher certains mots, ou pire changer de sens, et le temps de mémorisation du texte sera beaucoup plus rapide.

Je n’y vois que des avantages. Notre langue française est tellement belle et riche. Profitons-en !

Une fois que tu auras terminé le travail du sens, tu vas pouvoir passer à l’étape 2.

 

 

Quelles émotions tu ressens quand tu chantes ?

Et les émotions dans tout ça ? Nous sommes des êtres sensibles, non ?

Une fois que tu as compris intellectuellement le sens du texte, penche-toi sur l’aspect émotionnel. Demande toi pourquoi tu as choisis cette chanson spécifiquement plutôt qu’une autre ? Qu’est ce qu’elle t’apporte ? Comment elle résonne en toi ?

Qu’est ce que ça te fait de chanter ces mots là ? Comment tu perçois telle ou telle phrase ou partie de la chanson ? Quelles émotions ou quels sentiments provoquent-ils chez toi ?

De la colère, de la tristesse ? du dégoût ? de la joie ? de l’envie ? du remord… etc.

Tout est possible.

Tes émotions n’appartiennent qu’à TOI.  Et ce sont ELLES qui vont faire la différence face à ton public. Car l’histoire et les paroles vont résonner différemment pour chacun d’entre nous, en fonction de notre vécu. Si tu es chanteur, il y a 99% de chances que tu sois une personne sensible. Donc, il va falloir t’écouter à présent, toi et tes émotions intérieures et personnelles.

Attends-toi à réveiller des trucs que tu avais enfoui au fond de toi.

Je te conseille de faire ce travail tout.e seul.e, sans public. Comme ça, tu ne sautes pas d’en haut de la falaise, sans filet. Non, ça sera l’étape d’après ça ! 🙂

D’abord, accueille les émotions qui vont se présenter à toi avec bienveillance, et sans peur.

Elles vont se révéler être une force incroyable pour ton interprétation.

As-tu ta boîte de mouchoirs en papier près de toi ? Parfait ! ça peut toujours servir :-).

 

 

Interpréter, oui mais, pas que pour toi !

Tu vas maintenant te servir de tes émotions, et les transmettre à ton public. Oublie ta perfectionnite aigue de reproduire de belles notes juste et résonantes.

Chanter va bien au delà de ça !

Moi, en tant que public, je veux ressentir des émotions, des frissons. Je veux que tu me touches en plein coeur, éventuellement verser une larme. J’ai besoin que tu me racontes une HISTOIRE, et pas juste une histoire banale. Je veux écouter TA propre version de la chanson, la seule, l’unique, avec TA sincérité, TON originalité, TES convictions, et ressentir TES émotions et TES sentiments. Je veux que tu y mettes ton âme, toute ton énergie, toute ta personnalité.

Tu vas devoir être convaincant.e., et pas juste avoir l’air d’être convaincant.e. ( Même pas peur !)

Attention à ne pas non plus en faire trop. Etre « trop » convaincant.e au risque de sur-jouer ton texte. C’est toute la subtilité, et la difficulté de trouver la justesse de l’intention. Celle qui TE ressemble. Celle qui t’appartient. Celle qui est TOI !

Si tu veux toucher ton public, tu dois raconter ta chanson en version 100% TOI. Et cette version là, elle est UNIQUE.

Et peu importe si tu chantes une composition ou une reprise. Le travail est le même.

On parle souvent de l’expression « se mettre à nu » pour un chanteur. Nous y voilà. Il ne s’agit pas de se dévêtir ( enfin, si tu veux te dévêtir, c’est ton problème :-)) mais, de se montrer tel que l’on est profondément, tel que l’on ressent les choses à l’intérieur.

Chanter, c’est donner de soi, être juste, être généreux, sincère, vrai.e, en accord avec soi même.

Si tu choisis l’option, je me cache derrière mon masque, parce que… Ben parce qu’en fait ça fait trop peur, hein ? C’est dommage ! Tu vas passer à côté de TOI ! Un peu con quand même non ?

MAIS …

Si tu veux être un artiste ( courageux ) sensible, il va falloir te montrer au grand jour.

Je te préviens, il n’y a pas de trou sur la scène pour faire l’autruche et te cacher. Il va donc falloir y aller, et assumer pleinement ta place jusqu’au bout.

( En même temps, on ne t’a pas traîné sur les planches pour chanter, hein ? )

OSE être TOI à 2000 % , et je t’assure que le public te le rendra. Et bien plus que tu ne crois.

Mais je dirai mieux même.  Etre toi à 2000 %, c’est tellement ENORME comme sensation. Tu sais la liberté, la plénitude, la sérénité, cette sensation que tu es capable de déplacer des montagnes, que tu es invincible … Et bien, c’est tout ça à la fois qui t’attend.

=> Tu t’ INVESTIS émotionnellement = tu TOUCHES ton public = BINGO  !

Alors ouvre-toi, livre-toi ! Avec authenticité et sans masque. Sois ton VRAI TOI !

 

Interprétation, émotion, expression, sensibilité artistique

Et ton corps, il fait quoi ?

Les expressions sur ton visage, les gestes, la posture du corps, les mouvements, les déplacements, sont autant d ‘éléments qui font partie intégrante des émotions, au delà de ta voix et des mots.

Cependant, ton corps peut court-circuiter ton discours pour 3 raisons:

  • Tu mimes ta chanson avec des mouvements de bras, et des gestes qui rapportent ce que tu es entrain de dire. => C’est TOO MUCH ! Tu en fais trop. FIX IT !

 

  • Ton visage reste immobile, sans expression apparente, sans aucune émotion détectable. Tu n’es pas une poupée de cire, ou un robot que je sache, si ? =>  Dans ce cas là, tu es transparent. En gros, on a pas envie de t’écouter chanter.

 

  • Tu fais des gestes qui ne te ressemblent pas. Il ne s’agit pas de faire une chorégraphie de bras, ou de mains qui ne t’appartiennent pas, et parasitent le texte. =>  Tu te caches derrière des artifices, pour ne pas montrer ton vrai toi.

 

ça te parle ?

 

Encore une fois, soit sincère et authentique. Trouve le juste équilibre entre le RIEN et le TROP. Là encore,  fais appel à ce que tu es au plus profond de toi, tes convictions, ton ressenti, tes sentiments. Tu comprends bien qu’il n’y a que ton vrai TOI qui défendra le mieux ta chanson. Faut-il encore le laisser sortir de sa cachette.

( coucou !!!)

 

Emotions

Exercices pour améliorer ton interprétation

Améliore tes performances en te filmant. Analyse ensuite tes vidéos. Que penses-tu de ton langage corporel ? Te ressemble-t-il ? Est-ce-que tu en fais trop ? pas assez ?

Pourquoi ne pas imaginer faire des contre-exercices ? c’est à dire te filmer en allant vers le trop, le TOO MUCH, et au contraire, aller vers le NO expression.

A force de pratique, tu vas trouver TON chemin, celui qui te ressemble. Trouver ton vrai TOI, va te permettre de développer ta sensibilité artistique.

Bon, et bien maintenant, y’a plus qu’à …

 

Donc, je récapitule. Pour captiver ton public, être UNIQUE, extraordinaire :

  • Règle N° 1 :Etudie ton texte avec attention et assure-toi d’en avoir compris le sens.
  • Règle N° 2 : Sois attentif.ive aux émotions que tu ressens / perçois à l’intérieur de toi.
  • Règle N° 3 :Transmets tes émotions à ton public avec sincérité, en gardant la justesse de l’intention.

 

 

En résumé, ce qui fera de toi un.e chanteur/euse unique, et révélera ta sensibilité artistique, c’est la force que tu accorderas au pouvoir des mots, aux sentiments et émotions que tu ressens et transmets à ton public.

Ta force ? TES EMOTIONS

Ne cherche pas la perfection, parce qu’on attend l’émotion.

Cela renforcera encore davantage ton identité artistique.

Pose toi les bonnes questions : Qui es-tu ? Que ressens-tu dans tes chansons ? Comment le dis-tu ou le dirais-tu ? Comment ton corps l’exprime ?

Parfois, il suffit juste d’OSER ! Au final, qu’est-ce-que tu risques ? A part devenir un.e artiste heureux.se et accompli.e ?

Au travail !

 

 

 

Pour que votre technique vocale se construise sur des bases solides, inscrivez-vous à la formation gratuite de 5 jours #VOCALPOWER.   #boostezvotre voix

Receive Updates

No spam guarantee.

« En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir les infos des stages, astuces vocales, conseils. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour connaître ou exercer vos droits, consultez mes mentions légales»