article

Votre voix est-elle prête à affronter l’hiver ?

Votre voix est-elle prête à affronter l’hiver ?

Après les tee-shirt , shorts, débardeurs, et maillots de bains, il va falloir changer la garde-robe pour sortir les pulls, les manteaux, foulards et écharpes... Objectif: se protéger du froid, afin d'éviter rhume et autre affection ORL susceptible de modifier votre timbre de voix. Et quand on est chanteur, la voix reste le point central qui mérite toutes les attentions afin d'éviter toux, enrouement, écoulement nasal, rhume, aphonie...

Rappelons les règles de bon sens du quotidien:

 

En extérieur...

Le changement de températures et l'humidité, doivent vous pousser à vous habiller en conséquence. Il ne s'agit pas non plus de s'emmitoufler avec excès, mais il faut se sentir bien, sans avoir ni trop chaud, ni trop froid.

En cas de grand froid, pensez aux gants , écharpe , bonnet, chaussettes et chaussures adaptées. Pensez que le froid s'infiltre d'abord par les mains, les pieds, le cou et la tête. Votre nouvel accessoire mode pour l'automne, l'hiver et le début du printemps, sera donc… le foulard. Le cou doit être couvert afin de rester au chaud.

Pensez quand même lorsque vous passez de l'extérieur à l'intérieur,  à être à l'écoute de votre corps. Ai-je trop chaud, ou trop froid ? Modifiez votre tenue en fonction de votre ressenti.

 

Et en intérieur ? 

La mi-saison est la période la plus compliquée à gérer. Avant d'allumer vos chauffages, penser à vous couvrir davantage. Un tee-shirt, ou un pull supplémentaire, peut très bien faire l'affaire. Préférez les chaussettes ou chaussons, aux pieds nus.

Le chauffage assèche l'air et les muqueuses. Si vous n'agissez pas, les maux de gorge vont vite arriver, ainsi que des irritations au niveau des fosses nasales … sans compter que vous allez favoriser un terrain allergique. Pour bien respirer et pour que votre voix s'épanouisse pleinement, votre muqueuse doit être hydratée. Vos cordes vocales en ont besoin également pour vibrer librement. Pour contourner ces désagréments, utilisez des humidificateurs d'air. A contrario, dans les maisons trop humides, utiliser un déshumidificateur permet d'assainir et de purifier l'air. Finies les bactéries et autres moisissures responsables d'asthme et de troubles respiratoires. Aérer votre maison tous les jours, et nettoyer votre intérieur, permet de renouveler l'air et de tuer les microbes.

Bien se laver les mains, avec du savon liquide plusieurs fois par jour, et surtout après s'être mouché, avoir toussé et/ ou éternué. Séchez vos mains avec une serviette à usage unique ou avec un sèche-mains électrique, sinon, optez pour le séchage naturel.

Eviter le contact rapproché avec les personnes contagieuses( pas de bise, ni de poignée de main). Gardez, à portée, une solution hydro-alcoolique, très utile et pratique.

 

 

Quelques conseils pour prévenir: ( Liste non exhaustive )

1- Nettoyer / Aseptiser

  • Nettoyer régulièrement le nez avec un spray à l'eau de mer, ou avec une solution à l'eau salée.
  • Faire des gargarismes et des bains de bouche avec de l'eau salée, de l'eau citronnée ou au bicarbonate de soude, permet de lutter contre la prolifération des bactéries.
  • Manger du miel. Les propriétés du miel ne sont plus à prouver. Antibactérien et antifongique, il repousse le développement des bactéries, et renforce les défenses immunitaires. On lui reconnaît également un pouvoir hydratant et cicatrisant.
  • Le citron est reconnu pour son pouvoir antiseptique et astringent. Utilisé en boisson chaude avec du miel, permet d’augmenter l’effet anti-inflammatoire et anti-bactérien. Privilégiez le miel de thym, de lavande, d’ eucalyptus, ou de niaouli. Le jus de citron peut également être utilisé pur, en gargarismes.
  • Le thym en tisane ou en huile essentielle ( voir posologie avec un herboriste ou pharmacien) a des vertus anti-infectieuses, antiseptiques, anti-bactériennes et anti-microbiennes.
  • Le vinaigre de cidre préconisé contre les rhumes, est anti-bactérien, antioxydant, et antiseptique. Il peut s’utiliser en gargarismes, ou par voie orale en association avec du miel. De plus , sa forte teneur en potassium favorise le bon fonctionnement des tissus mous.
  • L’huile essentielle de lavande, anti-inflammatoire, antalgique, et antiseptique pulmonaire, favorise l’expectoration.

 

 

2- Hydrater

  • Boire beaucoup d'eau, ainsi que des boissons chaudes ( infusions au miel, au thym ...) à raison d' 1,5 litres par jour minimum.
  • Faire des inhalations en respirant les vapeurs d'eau chaude sous une serviette, permet de cibler et d'hydrater vos cordes vocales.

 

 

3- Booster sa forme

  • La vitamine C - Véritable boosteur de tonus, la cure de vitamine C pendant l'hiver permet de lutter contre les affections hivernales ou d'en diminuer la durée. Elle peut être prise par voie médicamenteuse (sans dépasser la dose prescrite), ou en sélectionnant dans votre alimentation, certains aliments très riches en vitamine C: persil, poivron rouge vert ou jaune cru, raifort, kiwi, litchi, choux, jus d'orange, pamplemousse, brocolis, châtaigne, céleri etc… Ceci étant, avoir une alimentation équilibrée est la clé de l'énergie quotidienne, pour lutter contre les agressions extérieures.
  • Propolis  / Gelée royale : 2 boucliers naturels aux vertus et propriétés médicinales puissantes : antibiotiques naturels, défenseurs du système immunitaire hors pairs, anti-infectieux, anti-fongiques. Très efficaces pour lutter contre les maux de gorge, angine, enrouement, extinction de voix, rhume, laryngite, pharyngite, rhinite , rhino-pharyngite, otite , bronchite… Les meilleurs amis des chanteurs !
  • Bien dormir: Des nuits de 8 heures permettent de diviser par trois le risque de rhume.
  • Faire du sport : Avec un minimum de 2 séances / semaines d'activité physique, vous stimulez et renforcez vos défenses immunitaires et augmentez votre résistance aux virus.

 

Vous voilà à présent armés pour affronter l'hiver. Rappelons que ces conseils sont uniquement à titre préventifs pour vous permettre de passer à travers les mailles du filet. Si malgré tous ces conseils le rhume ou autre affection vous guette, et que les symptômes persistent, il est indispensable de consulter votre médecin traitant.

 

 

Stéphanie DUMOUCH, Professeur de chant / Coach vocal